I. Atouts sectoriels

Les infrastructures constituent l’une des priorités du Gouvernement de la République Démocratique du Congo. Dans le cadre de la Révolution de la Modernité prônée par le Chef de l’Etat, des efforts considérables sont entrain d’être consenti pour la réhabilitation et la modernisation des infrastructures de base du pays afin de consolider l’intégration économique du pays.

La R.D.C dispose de plusieurs atouts dans le secteur des infrastructures dont :

·         238.935 km de routes ;

·         5.033 km de voies ferrées ;

·         500 pistes d’atterrissages, 270 aérodromes, dont 101 ouverts à la circulation publique, 164 aérodromes privés et 5 aéroports international ;

·         25 dotés des pistes revêtues ;

·         16.238 km de voies navigables ;

·         2.513 km linéaires de ponts (1965 ponts) ;

·         89 centrales hydroélectriques et autres ressources renouvelable.

Carte réseau routier ultra-prioritaire

http://www.investindrc.cd/fr/IMG/jpg/carte_reseau_rout.jpg

II. Lois et textes

·         Loi n°14/011 du 17 juin 2014, relative a la libéralisation du secteur énergétique au privés. Elle s’applique aux activités de production, de transport, de distribution, d’importation et exportation et de commercialisation. Elle ne s’applique pas aux centrales dont la puissance installée est inférieure ou égale à 50kw. Un usage non commercial, installations de distribution des signaux ou de la parole, installations de recherche scientifique et de sûretés de l’Etat.

·         Projet de loi sur le partenariat public-privé est en instance d’examen à l’Assemblée Nationale. Ce projet de loi prévoit les formes suivantes : contrat de services, contrat de gestion et d’entretien (affermage), location-construction-gestion, construction-transfert-gestion, etc.

III. Réalisation

Plusieurs projets sont jusque là réalisés dans le cadre de la Révolution de la Modernité. Au nombre de ceux-ci, il y a lieu de citer :

·         Le parc Agro Industriel de BUKANGA LONZO ;

·         La réhabilitation de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Goma ;

·         La réhabilitation de la Route des Poids lourds à Kinshasa ;

·         La réhabilitation de la route Kinshasa Kikwit ;

·         La construction du pont sur la rivière Louange reliant les deux provinces du Bandundu et du Kasaï-Occidental ;

·         La modernisation du piste d’atterrissage et de l’aérogare de l’Aéroport de Nd’jili ;

·         La construction de L’Hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa ;

·         La construction de l’usine de captage d’Eau de Ngaliema ;

·         La réhabilitation et modernisation du Boulevard Lumumba ;

·         La construction de la Centrale Hydroélectrique de Katende au Kasaï-Occidental ;

·         La construction de la Centrale Hydroélectrique de Kakobola dans le Bandundu ;

·         La réhabilitation de différentes Universités du pays ;

·         La construction de la cité du fleuve ;

·         La construction des logements dans le cadre du projet OASIS à Kinshasa/Bandalungua, Kinshasa) ;

·         La réhabilitation de la route Lubumbashi-Kasumbalesa, etc.